Comment utiliser Tabular Editor pour Power BI ?

1 juillet 2022

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir le fonctionnement de Tabular Editor, une solution open source en combinaison avec Microsoft Power BI Desktop. L’objectif ? Vous permettre de développer de manière efficace vos modèles Power BI et gagner ainsi en productivité.

 

 

Qu’est-ce que Tabular Editor ?

 

Tabular Editor est un outil externe (extension) que l'on retrouve sur Microsoft Power BI Desktop. Cet outil permet d'obtenir les différents éléments d'un rapport sous la forme de code informatique, que l'on peut par la suite modifier à sa convenance.

Tabular Editor peut notamment être téléchargé et installé sur son poste de travail, avant d’être connecté à Power BI, via l’onglet « External Tools » (outils externes) situé dans la barre de menu.

 

Tutoriel : Comment fonctionne l’extension Tabular Editor ?

 

La démarche à suivre pour télécharger Tabular Editor est d'utiliser le lien Github de Tabular Editor, sur lequel nous retrouvons différentes informations telles que les prochaines mises à jour ou les corrections effectuées sur le logiciel. Dans cette page, nous choisirons de télécharger « TabularEditor.Installer.msi ».

Cette extension de Power BI Desktop se compose de plusieurs éléments : le TOM Explorer, l'Expression Editor, Messages et Properties. Le point fort de cette extension Power BI est qu’elle centralise le langage de programmation DAX et le langage Power Query. Ainsi, vous pouvez voir sous la forme de code les changements réalisés dans Power Query, et le code des mesures DAX effectué.

 

TOM Explorer

 

La première et principale composante de Tabular Editor se nomme le TOM Explorer (Tabular Object Model). Celui-ci permet de regrouper tous les objets présents sur notre rapport sous la forme de hiérarchie, mais également de voir les différentes relations entre les tables, les rôles donnés, ainsi que la liste contenant toutes les tables du rapport.

À travers cette première composante, nous pouvons aussi créer des mesures, plus précisément des OLS (Object Level Security), qui nous permettent de créer une sécurité au niveau des colonnes.

Capture du TOM explorer de notre rapport Monresto

 

Expression Editor

 

La composante Expression Editor, quant à elle, nous montre le code associé à chaque objet sélectionné qui se trouve dans notre rapport. Le code en question sera retranscrit soit en langage DAX, soit en langage M ou SQL.

Nous pourrons également effectuer toutes les modifications des codes en rapport à nos différentes tables ou objets du rapport dans l'Expression Editor.

Capture de l’Expression Editor sur la mesure CA Réel N-1

 

Message

 

La fonctionnalité « Message » de Tabular Editor, nous permet d'avoir un retour sur les différentes erreurs de notre rapport (en langage DAX) ou d'autres messages d’erreurs liés à nos objets.

En effet, l’outil analyse de manière continue les expressions DAX de notre rapport, ce qui peut nous être d'une grande aide pour nous permettre de corriger de manière rapide et efficace les erreurs en question.

Capture des erreurs présente dans notre rapport Monresto sur la composante Message de Tabular Editor

 

Properties

 

La composante « Properties », nous permet d'obtenir de manière détaillée toutes les propriétés de le(s) objet(s) sélectionné(s) dans l’explorateur TOM.

À noter que cette fonctionnalité nous permet également de modifier directement le ou les objets en question (type de données, nom ect …).

Capture de la vue propriété de notre mesure CA Réel N-1

 

Quelles sont les autres fonctionnalités de Tabular Editor ?

 

L’extension Tabular Editor dispose également de bien d’autres fonctionnalités, telles que :

  • Translation : Cette fonctionnalité vous permet d'ajouter des traductions aux objets du modèle (rapport).
  • Perspective : Elle vous permet de définir des ensembles et sous-ensembles qui afficheront les données correspondantes à la perspective configurée.
  • Rôle : À travers cette fonctionnalité, vous avez la possibilité de créer de nouveaux rôles utilisables pour notre rapport.
  • BPA (Best Practice Analyzer) : Il permet d'établir des règles sur les métadonnées et de suivre certaines conventions et bonnes pratiques dans les codes créés sur Tabular Editor en général.

Les avantages que nous pouvons relever de l'extension Tabular Editor sont tout d'abord la centralisation des langages SQL, DAX, M, ainsi que de tous les objets de notre modèle. De plus, l’extension permet de dévoiler le code caché derrière les objets du rapport, créer des mesures DAX ou des fonctions Power Query, réaliser des macros (dans la version Tabular Editor 3), ainsi que des OLS (Object Level Security) et toutes les autres modifications des objets / relations entre les tables.

 

Pour en savoir plus, découvrez les formations Power BI de MYPE Consulting.

Articles en relation

envelopephone-handset linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram