Les différentes relations entre les tables dans Power BI

23 décembre 2021

Lors du traitement des tables importées, il est important d'effectuer l'analyse des données de toutes nos tables. Pour ce faire, il est nécessaire de lier nos tables entre elles en utilisant efficacement nos relations.

Le fonctionnement des relations

Les relations sont importantes, car elles permettent de pouvoir lier des tables entre elles. La table contenant des données calculables (moyenne, variances) possède une colonne clé (utile aux liaisons) et est appelée table des faits. La seconde se compose généralement de colonnes descriptives associées à une clé descriptive et est appelée table de dimension. Toutefois, il existe une autre méthode pour différencier nos deux tables. En effet, il suffit de se dire que les faits englobent la dimension (un immeuble (la table de fait) est composé d'appartements (la table de dimension).

On parle de cardinalités les relations entre les tables. Il existe plusieurs types de relation :

  • Plusieurs à un (*:1) : C’est le type de relation par défaut est le plus courant. Cette relation signifie que la colonne d’une table donnée peut avoir plusieurs instances d’une valeur, tandis que la table liée, souvent appelée table de recherche, n’a qu’une seule instance d’une valeur.

 

  • Un à un (1:1) : Dans ce cas, la colonne d’une table n’a qu’une seule instance d’une valeur particulière et la table liée n’a qu’une seule instance d’une valeur donnée.

 

  • Un à plusieurs (1:*) : Dans ce cas, la colonne d’une table n’a qu’une seule instance d’une valeur particulière, tandis que la table liée peut avoir plusieurs instances d’une valeur.

 

  • Plusieurs à plusieurs (*:*) : Ce modèle établit des relations plusieurs-à-plusieurs entre des tables, ce qui élimine la nécessité d’avoir des valeurs uniques dans les tables. Les solutions de contournement précédentes, comme la présentation de nouvelles tables uniquement pour établir des relations, sont également supprimées.

 

Concernant la direction du filtrage croisé entre les tables, il s'agit de flèches qui définissent la direction de la relation. Il existe deux types de direction :

  • Sens unique : indique une seule direction.
  • Double sens : indique deux directions.

Créer une relation

Power BI facilite la création de relation en les détectant automatiquement lors du chargement des vos données.

Lors de ce type de création de lien, la direction s'effectue si la relation est active (ou non). Toutefois, les relations créées de cette manière peuvent être modifiées manuellement.

Pour créer une relation manuellement, il vous suffit d'aller sous l'onglet "Accueil" puis sélectionner "Gérer les relations". Une boîte de dialogue "Gérer les relations" apparaît, il vous suffit simplement de sélectionner "Nouveau". Toutefois, vous devez choisir la colonne clé associée à la table de fait ainsi que la clé descriptive associée à la table de dimension. Enfin, vous devez choisir les cardinalités à appliquer et la direction croisée de votre filtrage.

Supprimer une relation

Si vous souhaitez supprimer une relation, il vous suffit d'effectuer un clic droit sur votre relation et de sélectionner "supprimer".

Modifier une relation

Pour modifier vos relations, il vous suffit d'aller en dessous de l'onglet "Accueil" puis sélectionner "Gérer les relations". Une boîte de dialogue "Gérer les relations" apparaît, cliquer sur la relation et sélectionner "Modifier". Une fois cela fait, vous obtiendrez la possibilité de modifier la relation c'est-à-dire les colonnes clé, les cardinalités et la direction du filtrage croisé.

Les relations entre les tables de Power BI n'ont maintenant plus de secret pour vous. Si vous souhaitez être formé sur Power BI, cliquez ici !

Pour plus d'information sur Power Query, consultez notre article !

 

Articles en relation

envelopephone-handset linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram