Les visuels natifs de Power BI

3 février 2022

    Power BI offre un groupe de visuels natifs que nous pouvons utiliser pour construire des visualisations de tableaux de bord. Vous pouvez faire glisser ces composants sur la zone du canevas et les utiliser pour créer de magnifiques rapports.

Les visuels natifs de Power BI sont rapides, flexibles et faciles à utiliser. Ces graphiques sont simplement réalisés sans utiliser de visuels personnalisés. Vous pouvez modifier leur apparence de diverses manières, de sorte que vous avez un contrôle total sur le style et l'apparence de votre visualisation.

Quels sont les visuels natifs ?

Les graphiques

Les graphiques de Power BI sont le type de visualisation le plus populaire, le plus utilisé et le plus facile à utiliser dans les rapports et les tableaux de bord. Ces graphiques sont hautement interactifs et personnalisables, et offrent des vues multi-perspectives des données. Utilisez différents types de graphiques dans les rapports pour découvrir des informations et poser des questions sur les données.

1. Le graphique à barres empilées et l’histogramme empilé.

Pour créer des visuels natifs, vous devez vous rendre dans Power BI en mode Report View.

Dans notre premier graphique on utilise une base de données de joueurs NBA. Dans le champ « Axe » on va mettre la colonne décennie et dans le champ « Valeurs » on va mettre la colonne points par match ainsi que la colonne games qui correspond au nombre de matches joués dans la saison.

L’histogramme empilé est parfait pour visualiser les différentes quantités de nos colonnes. Il est similaire au premier graphique mais il est représenté sous forme verticale.

2. Le graphique à barres groupées et l’histogramme groupé

Le graphique à barres groupées est sous forme classique mais l’avantage est qu’on peut mettre dans le champ des valeurs plusieurs colonnes. L’histogramme groupé nous montre la différence entre deux valeurs. Il a le même principe mais encore une fois c’est fait de manière verticale.

3. L’indicateur de performance clé

Ce visuel va nous permettre de comparer en pourcentage deux colonnes.

Dans cet exemple on va utiliser les données de l’entreprise Tesla, plus précis des données concernant l’année 2018 et l’année 2019. Donc on va comparer la moyenne de la colonne volume sur les années 2018 et 2019.

Dans le champ Indicateur on va mettre la moyenne de la colonne « Volume » Tesla 2019, dans le champ axe de la tendance, on va choisir la colonne « Date » et dans objectif de la cible, la colonne « moyenne de volume » de Tesla 2018.

4. Les influenceurs clés

Le visuel « Influenceurs clés » est le premier visuel Power BI qui utilise l'IA (intelligence artificielle). Il utilise l'apprentissage automatique pour raisonner sur vos données et en extraire des informations, vous aidant ainsi à comprendre les facteurs qui déterminent les indicateurs qui vous intéressent. Une fois que vous avez choisi l'indicateur de performance clé que vous souhaitez analyser, la visualisation des influenceurs clés déterminera quelles valeurs de quels champs conduisent ou influencent votre indicateur.

Dans notre petit exemple, on va prendre le même jeu de données « Tesla » et on va analyser le poids expliqué par la taille. Grâce au visuel, on peut observer qu’une augmentation de 9,33 de la taille représente aussi une augmentation de la moyenne de poids.

Les cartes

5. La carte et la carte choroplèthe

Power BI s'intègre à Bing Maps pour fournir des coordonnées cartographiques par défaut. Power BI est doté d'excellentes fonctionnalités qui permettent à quiconque de créer différents types de visualisation facilement et rapidement. Les visualisations cartographiques sont faciles à créer et offrent une vue globale des données spatiales et catégorielles. Découvrons les types de visualisation cartographique dans Power BI.

Ces deux visuels qu’on verra peuvent être intéressants pour l’interaction qu’ils vont avoir avec un visuel de type courbe par exemple.

Pour ce dernier exemple, on va prendre un nouveau jeu de données qui concerne les cas Covid-19 en France et dont on va trouver une colonne avec toutes les régions françaises.

Dans le champ emplacement et aussi dans le champ légende, on va mettre la colonne « librairies ». On peut maintenant observer que les régions sont représentées sous forme de points colorés.

Par rapport à la carte choroplèthe, on va suivre les mêmes étapes, de mettre la colonne « librairies » dans les mêmes champs. La différence est constituée par le fait qu’on voit les régions françaises comme sur une carte géographique.

Power BI est en effet un excellent choix pour les capacités de veille stratégique qui permettent à quiconque d'exploiter les données pour prendre des décisions fondées sur les données. La gestion des données ne suffit pas, il faut les utiliser pour stimuler la croissance de l'entreprise en prenant des décisions stratégiques fondées sur les données. Les données sont tout et sont désormais plus qu'une exigence commerciale. Ces visuels natifs peuvent être très utiles pour vos rapports.

Nous espérons que cet article vous a permis de bien comprendre les visuels natifs. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur le fonctionnement de Power BI, vous pouvez consulter cet article.

Pour approfondir voici notre article sur le visuel Questions et Réponses.

Pour plus d'informations, rendez-vous directement sur notre site: formations Power BI.

Articles en relation

envelopephone-handset linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram