loader image

L’abondement au Compte Personnel de Formation (CPF)

11 mai 2022

Dispositif de financement public très populaire dans le monde du travail, le CPF (Compte Personnel de Formation) permet d’accéder à des formations professionnelles qualifiantes, dispensées en présentiel ou à distance. À défaut d’un solde suffisant pour couvrir les frais d’une formation, d’autres solutions sont notamment envisageables, parmi elles : L’abondement au Compte Personnel de Formation.

Abondement CPF

Qu’est-ce que l’abondement au Compte Personnel de Formation (CPF) ?

 

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est un dispositif de financement public permettant à toute personne active (salariés du secteur public ou privé, fonctionnaires, travailleurs indépendants, conjoints collaborateurs, demandeurs d’emplois …) d’acquérir des droits à la formation, mobilisables tout au long de de sa carrière professionnelle.

Depuis le 1er Janvier 2019, et dans le cadre de la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel », le Compte Personnel de Formation est alimenté en euros et non plus en heures. Chaque année, les actifs voient donc leur CPF valorisé de 500 euros, dans la limite d’un plafond maximal de 5000 euros.

Cependant, lorsque les droits inscrits sur le CPF sont insuffisants pour accéder à une formation professionnelle, il est possible de recourir à un dispositif appelé « abondement ». En effet, les employeurs peuvent participer au projet de financement d’une formation professionnelle, en versant des abondements sur le CPF de leurs salariés. En clair, il s’agit d’un versement complémentaire, permettant de couvrir les frais d’une formation particulièrement onéreuse.

À noter que différents acteurs peuvent également participer au financement d’un abondement au CPF : L’État, la région, une collectivité territoriale, Pôle Emploi ou les OPCO (Opérateurs de Compétences), sous certaines conditions.

 

L’abondement au CPF : Comment ça marche ?

 

En France, un employeur a l’obligation de contribuer au financement du CPF. Depuis septembre 2020, ce dernier peut notamment effectuer un abondement volontaire ou sur-demande du salarié, vers son Compte Personnel de Formation depuis une plateforme numérisée nommée l’EDEF (Espace des Employeurs et des Financeurs), développée par la Caisse des Dépôts. L’objectif étant de faciliter l’accès à la formation pour permettre aux salariés de développer des compétences, ainsi que de favoriser l’employabilité.

À savoir qu’il existe quatre types de dotations possibles :

  • Les dotations volontaires: L’employeur verse de son plein gré le reste à charge du coût de la formation de son salarié.
  • Les droits supplémentaires: Dans le cadre d’un accord collectif, permettant une alimentation plus favorable du CPF.
  • Les droits correctifs: Un montant de 3000 euros versé sur le CPF du salarié, en cas de non-respect de l’employeur des règles liées aux entretiens professionnels.
  • Les dotations des salariés licenciés: Versement d’un montant minimal de 3000 euros sur le CPF du salarié dans le cadre d’un licenciement, suite à un refus de modification de son contrat de travail.

Il est également important de bien faire la différence entre un abondement volontaire de la part de l’employeur et un abondement de co-construction. Ce dernier repose en effet sur un système de partenariat avec la Caisse des Dépôts. À partir de critères prédéfinis à l’avance, un système de versement automatique de l’abondement sur le CPF du bénéficiaire peut être effectif, dans le cas où une formation remplit les conditions requises par l’employeur.

Malgré des débuts timides, ce dispositif s’avère être une excellente solution pour les salariés qui n’ont pas besoin d’avancer de frais pour accéder à une formation qualifiante particulièrement coûteuse. Du côté des employeurs, la formation des salariés offre de sérieux avantages pour la croissance de l’entreprise, en permettant notamment de mieux répondre aux attentes et aux besoins des tendances actuelles du marché.

 

Le domaine de la Business Intelligence (BI) vous intéresse ? MYPE Consulting, entreprise spécialisée dans les technologies Microsoft Power BI et Microsoft Excel VBA dispose d’un panel de formations qualifiantes, toutes éligibles au CPF. Partenaire officiel de Microsoft, MYPE Consulting bénéficie d’une reconnaissance de l’État notamment grâce à l’accréditation DataDock et à la certification Qualiopi, propulsant ainsi l’entreprise au rang d’expert dans le domaine de l’informatique décisionnelle.

Articles en relation

envelopephone-handset linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram