loader image

Suivre des événements marquants dans Power BI : l’exemple du Pulse Chart

25 mars 2019

Dans n’importe quel reporting, les données ne suffisent pas !

Il faut pouvoir accéder instantanément à leurs explications, leur « insights ». De plus, ces insights doivent être contextuels, c'est à dire qu'ils doivent être associés aux données qu'ils expliquent.

Cette association entre les données et les insights doit être claire, évidente pour l'œil humain, sans équivoque.

Le directeur commercial qui suit l'évolution des ventes doit pouvoir visualiser à quelle date se trouve l'embauche de ses 3 nouveaux délégués commerciaux.

Le responsable marketing, lui, doit savoir à quelle date se trouve l'enclenchement de la première promotion sur ses produits.

Le directeur financier, lui, doit être capable de visualiser précisément à partir de quand les sociétés acquises sont consolidées dans le périmètre de son groupe.

Le responsable RH doit voir en un clin d'œil à quel endroit se situe la prime spécifique octroyée aux employés, et quelle incidence cela a eu sur sa masse salariale.

Pour cela, le graphique idéal dans Power BI se nomme le Pulse Chart. C'est un visuel Custom, c'est à dire qu'il n'est pas dans la liste des visuels proposés de base par Power BI.

Pour l'utiliser, vous allez devoir l'importer.

Dans le panneau des visualisations, cliquer sur le symbole avec les 3 points.

Puis sélectionner l'option 'Importer à partir de la Place de marché

Une fois arrivé dans la Place de marché (Office Store), entrez "pulse" dans la barre de recherche, puis, une fois le visuel proposé, cliquez sur "Add". Vous avez importé le visuel avec succès. Vous pouvez désormais l'utiliser afin de créer des graphiques avec de belles info-bulles.

Le visuel Pulse Chart contient des emplacements pour ses 6 différents champs : 

  • Horodateur
  • Valeurs
  • Titre d'évènement
  • Description d'évènement 
  • Taille d’événement
  • Compteur de runners

Tous ces champs permettent une customisation complète du visuel, mais le résultat est déjà excellent avec seulement 3 champs.

 
Pour notre part, nous utiliserons :

-  Horodateur (l'axe de dates, et nous y glisserons notre champ Date)

-  Valeurs (le champs qui contient les faits permettant de générer la courbe,  nous y glisserons le champ Market Cap Value )

-  Events  (le champs qui contient les faits permettant de générer les infobulles, nous y glisserons le champ Events)

 

Revenons à notre modèle de données. Pour alimenter le terrain Events avec des jalons clés, rien de bien difficile. Cela pourrait être fait en utilisant de simples colonnes conditionnelles dans Power BI.

Un exemple de règles qui pourraient être créées par la colonne conditionnelle :

SI [Date] = 29 juin 2007 ET SI [Société] = "AAPL" 

PUIS "Le fondateur et PDG d'Apple, Steve Jobs, présente l'iPhone"

Vérifions que :

Création d'une nouvelle colonne personnaliséeCréation d'une nouvelle colonne personnalisée

Dans notre modèle de données, la table de faits contient une colonne avec le nom de plusieurs sociétés, que nous appellerons [Société], et une colonne Date que nous appellerons [Mois].

L'idée est d'identifier quelques dates importantes pour chaque entreprise, puis d'afficher les « Key Milestones » à ces dates uniquement, pour les entreprises liées uniquement.

Il s'agit d'une double instruction. Malheureusement, les colonnes conditionnelles ne prennent pas en charge les instructions doubles, mais uniquement les instructions simples.

Ainsi, nous sommes obligés de créer une colonne personnalisée dans l'éditeur de requêtes.

Cliquez iciCliquez ici

 

La syntaxe est de ce genre :

Syntaxe Power Query (M) de la colonne personnaliséeSyntaxe Power Query (M) de la colonne personnalisée

Juste un petit " else null " à la fin du code nous aidera à ne pas avoir d'erreur de syntaxe.

écrire "sinon null" ne pas avoir d'erreur de syntaxe

écrivez " else null " pour ne pas avoir d'erreur de syntaxe

Vous avez maintenant créé un magnifique tableau de bord pour raconter des histoires !

Exemple de diagramme de pouls

Merci,

Augustin de la Fouchardière

Consultant sénior en Business Intelligence

Ancien consultant à la Société Générale, CGI, Banque de France.

 

 

Pulse Chart a l'air sympa, vous ne trouvez pas ?Pulse Chart a l'air sympa, vous ne trouvez pas ?

Articles en relation

envelopephone-handset linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram